Snotag - Le site non-officiel des transports de l'agglomération grenobloise

L'histoire des lignes

Ligne 51

← Retour à l'histoire des lignes



21/09/1987
Lors de la mise en service du nouveau réseau associé au nouveau tramway, la ligne 51 offre une liaison nord sud en rive gauche du Drac. Elle relie Mas des Îles / Percevalière (auparavant desservi par la ligne 11.14) à Record But, en passant par Louis Maisonnat, terminus provisoire de la ligne A. Robespierre devient École Robespierre.


12/12/1987
La ligne A atteint son terminus définitif à Fontaine La Poya. La ligne 51 intègre la desserte de la ligne 51 barrée, jusqu'à Le Gua, Air Liquide et Veurey. Création de Îles Cordées.


26/11/1990
Le terminus Le Gua change de nom et devient L'Ovalie.



13/01/1992
La représentation de la ligne 51 change avec le plan du réseau de janvier 1992.

été 1992
Les horaires d'été sont différenciés les mois de juillet et août.


29/08/1994
Avec la redynamisation du secteur rive gauche du Drac, la ligne 51 est raccourcie au nord et rallongée au sud. Elle laisse la desserte de Veurey à la ligne 56 en s'arrêtant à Air Liquide, et elle est prolongée de Mas des Îles à Chaumières, en remplaçant la ligne 53.


28/04/1996
La ligne 51 est prolongée de Chaumières aux Nalettes.



26/08/1996
La représentation de la ligne 51 change avec le plan du réseau d'août 1996. Tuilerie devient Centre Sud.


23/08/1999
Le terminus Air Liquide change de nom et devient Les Engenières.

02/11/1999
La période verte apparaît sur la ligne 51.



08/01/2001
La représentation de la ligne 51 change avec le plan du réseau de janvier 2001.


24/03/2003
La ligne 51 est prolongée d'un arrêt à L'Ovalie. L'ancien terminus, devenu un simple arrêt reprend le nom de Le Gua.

16/06/2003
La montée par l'avant s'applique sur la ligne 51.


25/08/2003
Des arrêts changent de nom sur le réseau : Grand Champ devient La Baume, Groupe Scolaire Jean Macé devient Curie-Vercors.


01/09/2003
En raison des travaux Tram 3, la ligne 51 ne passe plus par Mas des Îles mais par Tuilerie.


22/05/2006
Dans le cadre du nouveau réseau bus associé à la mise en service de la ligne C, la partie sud de la ligne 51 est modifiée. Elle dessert Les Îles et Seyssinet-Pariset Hôtel de Ville où un terminus partiel est établi. Elle continue ensuite par La Plaine et Grand Pré Centre Sud (nouveau nom de Centre Sud), pour rejoindre Percevalière, qui n'est plus un terminus puisque la ligne est prolongée au Cimetière de Seyssinet. La branche Chaumières et Les Nalettes est reprise par la nouvelle ligne 58.
Bien qu'indiqué sur les plans, le terminus Cimetière n'est toujours pas en service. Les bus s'arrêtent à Percevalière.

28/08/2006
Le terminus Cimetière est enfin mis en service.


02/10/2006
Le terminus partiel Seyssinet-Pariset Hôtel de Ville est abandonné et une antenne est rajoutée vers Le Prisme, en desservant à nouveau l'arrêt Tuilerie, qui avait disparu le 22 mai. 1 bus sur 2 dessert chaque terminus (Le Prisme ou Cimetière).
La ligne est déclarée accessible aux PMR.


10/09/2010
Du fait du repositionnement de l'arrêt Charmettes, l'arrêt Romain Rolland n'est plus desservi par la ligne 51.


31/08/2013
Centre Social devient L'Arche.

01/09/2014
Le nouveau réseau TAG est mis en service. La ligne 51 est remplacée par les lignes C6, 19, 20 et 49.

Page précédente Retour en haut Plan du site