Snotag - Le site non-officiel des transports de l'agglomération grenobloise

L'histoire des lignes

Ligne 11.14

← Retour à l'histoire des lignes

21/02/1977
La ligne 11.14 naît de la fusion des lignes 11 (vers Percevalière) et 14 (vers La Monta).

plan du réseau d'octobre 1977
Le Bourg devient Hôtel de Ville. Irvoy devient Pupilles de l'Air, comme son homologue. La ligne dessert Dauphiné et Mas des Îles 1 par un petit détour. Le service direct évitant Saint-Martin-le-Vinoux disparaît. Konrad Kilian est créé.

26/06/1978
Mise en service d'un couloir de bus place de Verdun, évitant le tour de la place (en direction de Saint-Égrève).

rentrée 1978 (6 novembre ?)
La desserte de Mas des Îles 1 se fait différemment, en boucle + tiroir : Dauphiné n'est desservi que direction Saint-Égrève.

08/11/1980
La boucle de La Monta disparaît : la ligne passe par Villa Hélène, Église et Parc dans les deux sens. L'arrêt Konrad Kilian est orthographié correctement : Conrad Kilian.

septembre 1981
La ligne 11.14 gagne une branche vers Le Fontanil, desservie par 17 services. Création de Les Bonnais, Rocheplaine, Le Rafour, Le Cornilllon et Le Fontanil (terminus). Aucune desserte du Fontanil les dimanches et fêtes. À Seyssinet, la ligne 11.14 ne passe plus par Bergès et Les Îles, mais coupe droit entre Bouchayer et Poste. Jean Jaurès est supprimé.

septembre 1983
Création d'un demi-arrêt Joffre Maison de l'Agriculture. Gilot Mangin devient Mangin.

début novembre 1983
La ligne 11.14 est exploitée en libre-service.

fiche horaire du 01/09/1984
La ligne offre 97 trajets Félix Poulat - Saint-Égrève (88 depuis Percevalière), 17 vont au Fontanil, 79 à La Monta (1 est limité à Félix Poulat). À noter, 3 services passant par Aristide Bergès (+1 min), et 1 direct par l'autoroute pour la Buisseratte (-7 min, uniquement direction Saint-Égrève). Elle fonctionne de 05h35 à 22h35.

décembre 1984
La ligne atteint Croix de la Rochette, dans Le Fontanil.

16/09/1985
La ligne 11.14 atteint, par une antenne, le terminus Chaumières, à raison de 6 bus par jour (aucune desserte les dimanches et fêtes).

06/01/1986
Pour permettre l'avancement des travaux du tramway, l'avenue Alsace-Lorraine est fermée à la circulation. La ligne 11.14 rejoint la rue Félix Poulat par Édouard Rey et Docteur Mazet. Direction Seyssinet, elle ne prend plus les rues Vicat et Casimir Perier, mais la rue Raoul Blanchard. Pique Pierre est supprimé, Le Néron est créé (ou en mars ?).

27/03/1986
Pour permettre l'avancement des travaux du tramway, la rue Félix Poulat est fermée à la circulation. La ligne 11.14 passe désormais par Docteur Martin et Chavant. Le trajet d'une des branches de la ligne est modifié dans Saint-Égrève. Le terminus La Monta est reporté à Rochepleine. Création de La Pinéa. La ligne offre alors 95 allers-retours, dont la moitié allant au Fontanil, au lieu de 23 -l'autre moitié allant à Rochepleine. Les dimanches et fêtes, la moitié des services dessert également Le Fontanil, qui n'était jusque là pas desservi. En revanche, Chaumières n'est toujours atteint que par 6 bus dans la journée, sauf le dimanche.

juin 1986
150 m de couloir réservé sont tracés à l'approche de la place Aristide Briand.

01/09/1986
La desserte de Chaumières s'étoffe : elle est désormais de 15 allers-retours par jour, au lieu de 6. Mais toujours aucune desserte les dimanches.

21/09/1987
Avec la mise en place du nouveau réseau bus lié à l'arrivée du tramway, la ligne 11.14 disparaît : la branche nord (Le Fontanil / Rochepleine) est reprise par la ligne 33 et la branche ouest (Percevalière) par la ligne 53 (le terminus Percevalière étant toutefois desservi par la ligne 51).

Page précédente Retour en haut Plan du site