Snotag - Le site non-officiel des transports de l'agglomération grenobloise

L'histoire des lignes

Ligne 71

← Retour à l'histoire des lignes

01/01/1975
La SÉMITAG remplace la SGTE.

01/04/1975
Le tronc commun ne passe plus par la rue de Belgrade, mais par la place Victor Hugo, a priori sans conséquence pour la ligne 71.

fin 1975 (?)
La ligne 71 ne se sépare plus entre Berthelot et Perrot. Elle emprunte l'avenue Jean Perrot dans les deux sens. Dans le centre-ville, l'itinéraire est aussi recollé : la ligne 71 passe par la rue Fantin Latour et la place de Verdun dans les deux sens. Elle rejoint le tronc commun par la rue Vicat. Elle ne passe plus par Lyautey et Agutte Sembat. Le terminus Poulat est déplacé à Docteur Bally. Lyautey est supprimé, Vicat est créé proche de Raoul Blanchard (qui disparaît en donnant Vicat et Maison du Tourisme). Poulat n'est plus desservi.

octobre 1976
Marcelin Berthelot devient Albert 1er, Vicat devient Jean Achard. La ligne 71 est prolongée à Gare Routière, desservant Poulat, Gambetta, Alsace Lorraine, et ne desservant plus Docteur Bally.

26/06/1978
Mise en service d'un couloir de bus place de Verdun, évitant le tour de la place (en direction de Gare Routière).

10/09/1978
Mise en service du premier couloir de bus dans le sens de la circulation générale, sur l'avenue Jean Perrot. Il bénéficie aux lignes 18, 71 et 72.

26/02/1979
Des trolleybus circulent sur la ligne 71, jusqu'à Eybens. Des autobus s'intercallent pour la desserte de Bresson et Brié. Le terminus de la ligne est établi à Victor Hugo, au lieu de Gare Routière. Création de Les Écoles.

12/09/1979
La desserte de Brié est cédée aux VFD, qui l'incluent dans leur ligne 3B Grenoble - Vizille.

01/11/1980
Avec la création des lignes 17 et 26, l'indice de ligne n°7 revient, remplaçant la ligne 71 sur Grenoble - Eybens - Bresson (la desserte de Poisat par la ligne 72 est reprise par la ligne 18).

Page précédente Retour en haut Plan du site