Snotag - Le site non-officiel des transports de l'agglomération grenobloise

L'histoire des lignes

Ligne 5

← Retour à l'histoire des lignes



29/08/1994
Avec la restructuration de la rive gauche du Drac, la ligne 53 cède la place à la ligne 5, qui reprend également une partie de la ligne 52. La ligne 5 a donc deux branches entre Universités et Mas des Îles d'une part et Hôtel de Ville de Fontaine d'autre part.
Des autobus articulés Heuliez GX187 roulent sur cette ligne.
Des arrêts changent de nom : Maison de l'Agriculture devient Joffre. Pupilles de l'Air devient Docteur Calmette DDE. Sisteron devient Centre Social.


11/03/1996
L'arrêt Weil Diderot n'est plus desservi.


26/08/1996
L'arrêt Tuilerie devient Centre Sud.


05/09/1997
La ligne est prolongée d'Universités à Universités Biologie.

15/03/1999
L'afficheur alphanumérique indiquant le numéro de ligne, situé à l'arrière du bus indique en alternance la lettre S ou F, suivant si le bus se dirige vers Seyssins Mas des Iles ou Hôtel de Ville de Fontaine.

23/08/1999
La ligne 5 est redynamisée par des couloirs réservés et la priorité aux feux sur les boulevards. Les temps de trajet gagnent officiellement quelques minutes.

06/12/1999
Le nombre de courses (allers) passe de 220 à 254.



08/01/2001
La représentation de la ligne change sur le plan du réseau de janvier 2001.

27/08/2001
La période verte apparaît sur les horaires.


25/08/2003
Des arrêts sont renommés : Stade Pierre Mendès France devient Palais des Sports. Patinoire devient Auguste Ravier. Libération Boulevards devient Vallier-Jaurès, Joseph Vallier et Ampère deviennent tous deux Vallier-Ampère, EDF devient Diderot.

28/09/2003
La montée par l'avant s'applique sur la ligne 5, en période bleue, lorsqu'elle est exploitée en autobus standards.


12/01/2004
En raison des travaux du tramway sur le pont de Catane, la ligne ne peut plus passer sous celui-ci vers la mairie de Seyssinet. La ligne est déviée entre Vallier-Ampère et Beau Site. Elle ne passe plus par Bouchayer et Seyssinet Hôtel de Ville, mais par Étoile puis un nouvel arrêt (provisoire) : Lamartine (un arrêt Sisteron est apparu un temps, en direction de Mas des Îles tandis que Lamartine faisait la direction Universités).
En janvier 2004 également, l'arrêt Gabriel Péri est renommé Péri Brossolette.


19/04/2004
La branche vers l'Hôtel de Ville de Fontaine est laissée à la ligne 26 prolongée. Un nouveau terminus est établi à Vallier-Ampère pour un service sur deux.

22/08/2005
Tous les services dominicaux de la ligne 5 vont jusqu'à Mas des Îles. Auparavant, seul un bus sur deux y allait, soit un passage par heure.


29/08/2005
La ligne 5 reprend son itinéraire initial, par Bouchayer et Seyssinet Hôtel de Ville.

du 23 au 30/01/2006
En raison des travaux du tramway sur le pont de Catane au niveau de la mairie de Seyssinet, les lignes 5 et 57 sont déviées par Étoile.


31/01/2006
Les lignes 5 et 57 reprennent leur itinéraire habituel... sauf que la ligne 5 tourne directement rue de la République, et ne dessert plus Bouchayer.


20/03/2006
Universités devient Bibliothèques Universitaires.

24/04/2006
La ligne est déviée par l'avenue Jean Perrot (direction Mas des Îles), et dessert un arrêt provisoire Chavant, près de la station tram (boulevard des Diables Bleus).

20/05/2006
Dernier jour de fonctionnement de la ligne 5. Pour l'inauguration de la ligne C, la ligne 5 est déviée de 13h à 18h entre Gustave Rivet et Vallier-Jaurès, par la rue des Déportés, la rue des Alliés et le cours de la Libération.

21/05/2006
La ligne C, troisième ligne de tramway de l'agglomération, est mise en service. La ligne 5, qu'elle remplace, est supprimée.

Page précédente Retour en haut Plan du site