Snotag - Le site non-officiel des transports de l'agglomération grenobloise

L'histoire des lignes

Ligne 5

← Retour à l'histoire des lignes



01/01/1975
La SÉMITAG remplace la SGTE.


plan du réseau d'octobre 1977
L'arrêt René Thomas disparaît. Une erreur ? Il réapparaît sur celui de mai 1979. Création de l'arrêt Comboire. Lamartine devient Victor Hugo.


rentrée 1978 (6 novembre ?)
La ligne 5 rejoint Mas des Îles 1 par une branche partant de Seyssins, via Le Bessey, Magnin, Le Pied du Coteau et CES Marc Sangnier.


décembre 1979
La ligne 5 est limitée à Victor Hugo (rue Lamartine). Dode et Édouard Rey sont supprimés. La desserte de Mas des Îles ne s'effectue plus en branche, mais par une boucle débranchée depuis Pacalaire, via Tuilerie.


septembre 1981
Une série de mesures visant à améliorer la ligne 4 sont appliquées les contre-alvéoles sur le cours Berriat bénéficient aussi à la ligne 5. Les arrêts Abbé Grégoire et A. Morel sont remplacés par Alembert. Sur Seyssinet, l'arrêt Victor Hugo est créé.



septembre 1983
Avec le plan du réseau de septembre 1983, la représentation de la ligne change.


fiche horaire du 01/09/1984
L'arrêt Victor Hugo devient Fauconnière. (Un arrêt Seyssins existe sur la branche venant de Marc Sangnier ?)
La ligne 5 offre 32 aller/retours Grenoble - Seyssins (dont 4 passent par Marc Sangnier et 20 continuent à Garlettes dont 3 poussent à Cossey).



06/01/1986
En raison des travaux du tram sur le cours Berriat et la rue Aristide Briand à Fontaine, la ligne 5 emprunte les rues Nicolas Chorier et Max Dormoy, et le nouveau pont Esclangon. Le terminus reste établi place Victor Hugo, mais la ligne en fait le tour. Nouveaux arrêts Saint-Bruno, Le Chatelier, Max Dormoy et Ampère qui remplace René Thomas (en gros) et Gabriel Péri. Victor Hugo devient Fauconnière. La représentation de la ligne 5 change.


08/12/1986
La ligne retrouve le cours Berriat dans sa partie ouest, en attendant le tram (c'est le cas en tous cas sur la fiche horaire du 04/07/1986) : arrêts Berriat et Saint Bruno. Le terminus est établi rue Lamartine. Un arrêt Pont Esclangon est créé.

31/08/1987 (ou le 03 ?)
La ligne 5 repasse par Marx Dormoy, Le Chatelier et Saint-Bruno (?).

21/09/1987
Avec la mise en place du nouveau réseau bus suite à la mise en service du tramway, la ligne 5 disparaît et est remplacée en grande partie par la ligne 50.

Page précédente Retour en haut Plan du site